Père Yannik Bonnet

Retour de terrain : c'est bon pour le moral! P. Y. Bonnet



Que m'inspirent mes récentes tournées? Commençons par les éléments positifs, c'est bon pour le moral! Je constate la renaissance chez les catholiques, fidèles mais pas pour autant bien formé , d'un appétit pour un enseignement structuré et, comme dit le Pape François, dans un langage simple, clair, imagé et positif.

J'ai dû consacrer pendant une session plus d'une heure à répondre à des questions complémentaires, après déjà une heure d'apport initial, ce qui montrait bien l'intérêt des personnes présentes, et ceci pendant cinq soirs consécutifs. Dans un autre cadre, même intérêt, mais ceux qui appartenaient aux générations ayant eu une catéchèse convenable disaient surtout leur joie de renouer avec les certitudes de leur jeunesse, actualisées par les éclairages de Vatican II et celui des Papes qui l'ont interprété dans la continuité.

J'ai eu également une demande d'un petit groupe pour être formé sur la franc maçonnerie, origine, actualité, position de l'Eglise. Comme leurs connaissances de l'histoire de notre patrie était pour le moins lacunaire, je leur ai recommandé la lecture extrêmement abordable du livre de F.Pichot Bravard sur la révolution française qui leur montrera la continuité de ladite mouvance révolutionnaire avec celle des mouvances actuelles : " Robespierre - Peillon, même combat ! "

En préparation au mariage, je constate la même soif d'un apport solide réclamé par des jeunes  qui ont suivi la mode actuelle de la cohabitation mais qui se rendent bien compte que le mariage exige une " remise en ordre " spirituelle, morale et culturelle ! Mais justement, à ce propos, il me semble qu'il y a un effort à faire pour donner à notre jeunesse le plus tôt possible  des témoignages d'adultes qui affirment tranquillement les bienfaits de la maîtrise de soi, de l'ascèse, de la pureté, de l'arrivée vierge au mariage, de la fidélité conjugale, de l'effort, du travail, de la gratuité dans le service... etc et le bonheur profond que cela procure.

Je me demande également si de tels témoins ne feraient pas du bien à certains de nos ecclésiastiques plus enclins à écouter " ceux qui sont de leur temps ", c'est à dire du monde au sens de St Jean, plutôt que ceux qui s'obstinent à préférer le message exigeant du Christ, bref des "réactionnaires". Il est clair que pour évangéliser il faut être capable de manger avec les publicains et les prostituées mais il me semble qu'il est bon de savoir que l'on peut vivre autrement et que l'on ne s'en porte que mieux.

La béatification du Pape Paul VI nous rappelle l'accueil qui fut fait à son Encyclique " Humanae Vitae ", précisément par de nombreux ecclésiastiques, éventuellement mitrés ou théologiens : j'ai retrouvé dans mes archives quelques exemples notoires de ces critiques virulentes ou hautaines. Or il me semble que ce texte était prophétique puisque la contraception a fait des ravages dans les couples catholiques qui l'ont adoptée, avec une multiplication des divorces, des infidélités et de l'instrumentalisation sexuelle des épouses. S'il y a aujourd'hui autant de familles décomposées, on le doit en grande partie à la déferlante contraceptive, dont on finira bien par admettre qu'elle a également favorisé l'augmentation des cancers due à une imprégnation hormonale contre nature. Certes la continence périodique dans le mariage ou totale dans le célibat sacerdotal demande une autodiscipline exigeante mais au bénéfice incontestable de ceux qui l'adoptent, et je peux en témoigner par expérience.

Père Y. Bonnet

Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter