Père Yannik Bonnet

Quelles résolutions pour la rentrée ? Père Bonnet



     

Je viens d'avoir coup sur coup mes deux premiers arrière petits enfants, ce qui m'a rempli de joie et fait oublier que cela avait bien tardé, vu que j'étais grand père à moins de quarante cinq ans ! Ces vies nouvelles, et Dieu merci je ne suis pas seul à voir ma famille s'agrandir, doivent nous inciter à nous poser la question : quel monde leur préparent les adultes ? Les récentes élections nous donnent une première réponse indiscutable : le personnel politique a perdu toute crédibilité, les institutions ne répondent pas aux exigences des circonstances et, c'est ma conviction, la cinquième république est en coma dépassé : elle connaîtra encore quelques soubresauts mais elle ne survivra pas.
 

La deuxième réponse est relative à l'état de santé  spirituelle, morale et culturelle du peuple français et elle est beaucoup plus nuancée : il y a un contraste impressionnant entre une majorité de nos compatriotes dans un état de déliquescence qui rappelle celle de l'Empire romain décadent et une minorité qui a décidé de réagir. Dans cette minorité, il y a beaucoup de catholiques appartenant aux générations post soixant-huitardes, pleins de tonus et pas toujours bien formés....

Il y a également des convertis et des gens de bonne volonté ...à convertir dès que possible. Comme ce sont toujours les minorités  qui créent le renouveau, avec la Grâce de Dieu  les perspectives sont encourageantes, mais chacun a le devoir d'apporter sa contribution au redressement.
 

C'est bien le sens de la question posée à l'approche de la rentrée, pas seulement scolaire ! Je vois trois axes d'action et d'effort à entreprendre au plus vite. Le premier concerne notre vie spirituelle  car c'est le moteur de tout le reste, à savoir prière personnelle, confession régulière, messe en semaine, adoration, chapelet, sans négliger le volet communautaire de cette vie spirituelle.

Le second concerne la formation à acquérir, mais également à redonner, ce qui oblige à approfondir et à progresser. Je m'empresse de rassurer ceux à qui le terme de formation donne des boutons ou rappelle de mauvais souvenirs , car la vie des saints est à elle seule une formation excellente et je découvre sans cesse des BD de qualité, lisibles à tous les âges. N'oublions pas que le Ciel a également le souci, par des révélations privées confirmées par l'Eglise, de contribuer à nous éclairer et que le discernement à leur égard n'est pas compliqué, puisque l'Eglise nous dit le Vrai en matière de Foi et de Morale.

Le troisième axe est celui de la vie associative, sociale , participative. Dans les périodes difficiles, l'union fait la force et il est clair que la prospérité économique a favorisé l'individualisme, l'isolement et  pour tout dire, l'égoïsme. Quel que soit l'âge et quels que soient les talents de chacun, il y a toujours possibilité de servir la communauté. La lecture des actes des Apôtres montre à loisir que cela fut une des grandes forces de la communauté chrétienne primitive et que son exemple fut un facteur d'attraction pour les païens.
 

Politiquement la situation est sans issue, raison de plus pour agir dans la vie sociale, armés que nous sommes de la Vertu théologale d'Espérance, fortifiés par la prière et les sacrements . La Grâce divine n'a jamais fait défaut à la Fille aînée de l'Eglise, toute l'histoire de notre pays nous le rappelle, alors bonne rentrée !

Père Yannik Bonnet


Quelles résolutions pour la rentrée ? Père Bonnet
Admin




Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter