Père Yannik Bonnet

Quelle solution politique au problème du chômage ? Père Y. Bonnet

"Et si nos gouvernants tenaient compte des propos de ceux qui mettent toute leur énergie à faire vivre leurs entreprises " .



" La solution au chômage, l'entreprise".

Quelle solution politique au problème du chômage ? Père Y. Bonnet

 

Cette question , tous les Français se la posent car , directement ou indirectement , ils sont tous touchés par les difficultés économiques engendrées par la montée du chômage . En Bretagne , où je réside la plus grande partie de mon temps , l'industrie agroalimentaire est frappée de plein fouet par la crise , dépôts de bilan , licenciements , restructurations avec réduction d'effectifs , etc . Le quotidien Ouest France s'en fait l'écho presque chaque jour . Dans le numéro du 24 septembre , dans la rubrique " Point de vue " , le nouveau président du Medef , Pierre Gattaz , s'exprime sous le titre : " La solution au chômage : l'entreprise " . Un texte court , très structuré , clair , accessible à tous, qui exprime dès son introduction que le chômage est d'abord un drame humain , dont les conséquences économiques accélèrent les déficits des régimes de protection sociale , créant ainsi un cercle vicieux , dont il est urgent de sortir .

 


Pour mener ce combat , écrit-il , trois voies , la contrainte et la subvention , qui ont toujours fait la preuve de leur inefficacité et même de leur nocivité , ou la seule voie de salut : créer un environnement favorable à la vie des entreprises , ce qui est un devoir du pouvoir politique .

Le monde des entrepreneurs , j'en ai fait partie dans une vie antérieure , a besoin d'oeuvrer dans un climat de confiance pour créer des emplois , payés par les clients , qui rapportent à la collectivité sans lui coûter . Il y a trente ans , quand je siégeais au Comité économique et social de Rhône Alpes , j'avais saisi une occasion d'expliquer aux journalistes lors d'une interview , que subventionner une entreprise qui est mal dirigée , avec de l'argent public , provenant de l'impôt , c'était permettre à celle-ci de faire une concurrence déloyale à celles qui sont bien dirigées , avec en outre une consommation d'une partie de cet argent par " effet Joule ", entendez par là le coût de " l'usine à gaz " des formalités administratives .

J'avais ajouté que créer des emplois " aidés " par l'argent public mettait en danger les emplois des entreprises soumises à la concurrence en alourdissant leurs charges . Pierre Gattaz ne dit pas autre chose , ce qui ne m'étonne pas , connaissant bien les deux frères Gattaz de la génération précédente , Lucien qui siégeais au Comité économique et social à la même époque que moi , Yvon qui fut lui-même patron des patrons et que j'avais largement fréquenté , quand il avait créé avec ses amis un mouvement au nom significatif : l'"Ethic" , entreprises à taille humaine industrielle et commerciales . Dans ce même esprit , Pierre Gattaz commence par évoquer ce que sont les devoirs de l'entreprise : satisfaction du client , qualité des procédés et de l'exécution , innovation et bien sûr un management humain , motivant , formateur , mobilisateur de tous les talents .
 

Reste ce qui revient au pouvoir politique : permettre aux entreprises de travailler à un coût acceptable . Pierre Gattaz indique ce qui , à son avis , constitue les quatre paramètres à prendre en compte , les charges pesant sur le prix de revient du travail , la fiscalité imposée aux entreprises , la rigidité administrative et le coût de l'énergie . Comme il l'écrit , la recette est simple et c'est le choix qu'ont fait tous les pays qui réussissent . Quand j'ai lu cette contribution à mon quotidien local , ma première réaction a été : " Bon sang ne saurait mentir " . Me revenaient en mémoire tous les échanges fructueux , empreints d'une éthique respectueuse de la personne humaine que j'avais eus avec Yvon et Lucien . Et , on peut toujours rêver , je me disais : "et si nos gouvernants tenaient compte des propos de ceux qui mettent toute leur énergie à faire vivre leurs entreprises " .... C'est incontestablement leur devoir de créer cet environnement favorable à la bonne santé économique du pays .


Père Yannik Bonnet


Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter