Père Yannik Bonnet

Quand le pouvoir politique contribue à promouvoir une contre culture de mort....Père Y. Bonnet



Quand le pouvoir politique contribue à promouvoir une contre culture de mort....
Notre époque est marquée depuis une bonne cinquantaine d'années par l'essor de ce qu'il serait abusif d'appeler une culture, car cette mouvance véhicule la laideur, la haine, le désespoir, et elle a provoqué, chez des personnalités fragiles, des passages à l'acte violent, attentats meurtriers, autodestructions et suicides.

 L' origine géographique semble bien être nord américaine mais cette contre culture de mort a peu à peu gagné les pays développés car, dans les pays pauvres, on est plus occupé à tenter de survivre qu'à se complaire dans un climat mortifère. Le monde de la musique rock a fait de plus en plus, depuis les années 80, bon accueil aux groupes de musique "Metal ", qui se rattachaient à cette contre culture. Une partie non négligeable de ces groupes a montré une certaine propension à diffuser des messages racistes, antisémites, antichrétiens et satanistes. Il ne faut pas s'étonner de constater que l'argent se soit intéressé à ce qui devenait un marché potentiellement juteux.

Il ne faut pas s'étonner non plus que ceux qui veulent détruire, par haine idéologique, une culture qui défend des valeurs spirituelles, morales et culturelles, fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour promouvoir cette musique. Ajoutez à cela que pour certaines "stars " de tels groupes, la provocation violente est un artifice plus accessible que le véritable talent artistique. Toujours est-il que dans notre pays, il fallait s'y attendre, des propriétaires de lieux de spectacle et des organisateurs de festivals musicaux comme, par exemple le Hellfest, ont décidé d'investir dans ce marché. Les nécessités de la paix sociale auraient dû leur rappeler que le respect des personnes, de leurs convictions profondes, de leurs croyances, imposaient des limites à ne pas dépasser pour ne pas heurter lesdites personnes.

Hélas , l'histoire nous enseigne que les civilisations décadentes n'échappent pas aux dérives qui finissent par les faire mourir. Et justement, quand les responsables politiques n'ont pas de véritable autorité mais simplement des pouvoirs, ils peuvent en user non pour promouvoir le Bien commun mais pour se constituer une clientèle électorale avec l'argent des contribuables. Il est tout à fait normal que ceux ci s'insurgent contre cet usage pervers des fonds publics. Le pouvoir politique ne doit en aucun cas favoriser le mépris et la haine de catégories de personnes  qui ont toujours montré leur attachement à leur patrie, à ses valeurs spirituelles, morales et culturelles, jusqu'à le prouver en versant leur sang pour elle.

En tout cas, pour ma part, j'encourage vivement tous ceux qui voient dans leur cité ou leur département les fonds publics servir à ce genre de manifestation porteuse de haine et de mépris à réagir par tous les moyens légaux pour contraindre leurs élus à cesser de contribuer à la promotion de cette sinistre contre culture.

Père Y. Bonnet
Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter