Père Yannik Bonnet

Pape François en Terre Sainte : pélerin de la Paix



Des initiatives de prières nombreuses et ferventes vont accompagner ce pèlerinage du Pape François. La lecture de ce voyage est effectivement avant tout spirituelle et religieuse, avec pour axe la Paix. L'article vers lequel renvoie le lien porte sur l'olivier que plantera le pape François, symbole issu du Jardin des Oliviers, donc de la source spirituelle profonde qui motive ce voyage.








Pape François en Terre Sainte : pélerin de la Paix
Si certains s'étendent en la jugeant sans chercher à la comprendre sur l'absence de protection blindée du pape François, il nous semble qu'elle entre dans cette même logique du symbole de Paix. Espérons et prions que tout aille bien. Un raisonnement minimum peut porter sur le désir de protéger les foules de tout attentat : un vitrage blindé pourrait susciter une attaque terroriste plus meurtrière pour la foule qu'un simple gilet de protection, il est à parier que le pape préfère, si victime il devait y avoir, être la seule victime, à l'image du divin Maître. N'oublions pas qu'il vient de canoniser Jean-Paul II, et a dû méditer longuement sur l'équilibre entre prudence et message de paix, et surtout, son choix sera bel et bien clairement toujours celui du Bon Pasteur, comme en témoigne sa croix pectorale.


On peut suivre ici l'ensemble des enjeux et déplacements du pape François en Terre Sainte. L'aspect commémoratif œcuménique de la rencontre avec Bartholoméos Ier rejoint l'aspect du soutien de tous les Chrétiens souffrant en Terre Sainte mais aussi dans toute la région, où les conflits sont imbriqués de façon complexe. Les Catholiques Orientaux, qui sont un véritable pont historique pour l'unité des Chrétiens  et pour l'oecuménisme soutiennent de toutes leurs prières ce voyage important pour la paix de la région.

En France, des diocèses et des paroisses s'associent à ce voyage par la prière en organisant des veillées de prière, comme à Marseille.

Notons enfin que les gestes et actions du Pape François s'inscrivent fortement dans la continuité de ses prédécesseurs : entre la canonisation de saint Jean XXIII et de Saint Jean-Paul II, en préparant la béatification du grand serviteur de l’œcuménisme que fut Paul VI, le pape François se rend en Terre Sainte en continuant avec ténacité et courage les gestes d'unité et de Paix des Papes qui l'ont précédé, sans oublier Benoît XVI qui lui aussi pris son bâton de pèlerin en 2009. Il s'agit, profondément, d'être en continuité avec le Christ lui-même, en apportant la Paix et l'unité, même s'il faut pour cela prendre le risque de se déplacer dans une région explosive dans tous les sens du terme. Redisons-le, il s'agit avant tout d'agir comme le Bon Pasteur.
Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter