Père Yannik Bonnet

Observatoire : le Gender à la crèche.

Cette rubrique renvoie, à partir de l'observation de l'actualité, aux articles de formation du père Bonnet.
Les articles cités le sont en fonction de leur raisonnement, et non pas en raison des appartenances politiques ou sociales de leurs auteurs. Toutes les bonnes volontés sont indispensables pour protéger les enfants du fléau du Gender.



Le refus de la nature, du réel donné et du corps sexué.

Observatoire : le Gender à la crèche.
Nous renvoyons à cet excellent article de Danielle Romero.  Le gender s'introduit en commençant par...les crèches. Voir aussi cet article du site la Manif pour Tous, sur la première crèche française à refuser la différenciation sexuelle. Voir aussi le site le Salon Belge sur le sujet.  ainsi que celui du Mariage pour Tous.

L'attaque porte sur les plus petits et il n'est pas permis de se taire face à un tel danger. Où en est-on aujourd'hui ? Cette question s'adresse en priorité aux parents et aux grands parents.

Un appel à la vigilance : parents, grands-parents, vérifier ce qui se passe dans les crèches.

Un modèle de manipulation pro-gender. Le discours de cette video consiste à faire croire que gommer les différences mène à la parité. Modèle de video professionnelle manipulatrice, la video fait parler des adultes bien différenciés en apparence, une porte-parole bien féminine, un porte-parole en complet veston, pour tenir un langage qui mène à la destructuration des identités féminines et masculines. Déjà 2 " j'aime pas" sur la video. N'hésitez pas à rajouter le votre!




Il est bon de jeter un coup d'oeil sur les symboles, la décoration, l'organisation effective des crèches où vous mettez vos enfants. C'est dans le domaine le plus concret que se traduit un désir de gommer toute différenciation. Désormais, la ségrégation vis-à-vis des familles se fait sur les marques de différenciation. Une petite fille habillée en fille pourra être pénalisée et méprisée, ainsi que sa famille. Un petit garçon normalement masculin sera traité en fille par le système éducatif : emploi des jouets, langage asexué, punition " inversée" : pour gommer les différences, l'enfant sera contraint de prendre une attitude inversée , c'est-à-dire masculine pour une fille, et féminine pour un garçon. Concrètement, cela peut passer par des dessins imposés, des couleurs imposés, des constitutions de groupes où la fille se retrouve isolée parmi les garçons, etc. 
Un enfant de deux ans peut parfaitement être ainsi " formaté" à l'insu de ses parents.

Que faire?

Parents et grands-parents chrétiens doivent être vigilants spécialement vis-à-vis des touts- petits. Créer des crèches, être présents dans les conseils d'administration, discuter avec le personnel qui s'occupe des petits, investir l'intérieur de la crèche et ne pas se contenter de passer dans la cour récupérer son bambin, tenir mordicus à marquer les différences sans les caricaturer...
Et s'il le faut, retirer ses enfants de la crèche, malgré les inconvénients, et privilégier des crèches où le Gender ne peut s'introduire...

AES équipe
Admin




Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter