Père Yannik Bonnet

Le pire n'est pas si sûr. Père Y. Bonnet



La fracture entre lucides et aveugles continue-t-elle à s'agrandir?
C'est en tout cas l'impression que m'a laissée mon récent périple dans l'hexagone, une boucle de deux mille cinq cents kilomètres seulement, au volant de ma petite voiture, avec arrêts dans les stations services, écoute et observation, et quatre conférences suivies de débats, sur des thèmes différents et devant des publics très variés. Depuis trente ans, j' ai beaucoup circulé dans ma chère patrie, sans m'en lasser car j'aime le contact avec les personnes. J' essaie de comprendre leurs préoccupations et en sociologue amateur, je tâche d' analyser les " tendances lourdes " qui pèsent sur elles.

Comme on le constate, ces tendances lourdes ont un impact, d'autant plus important que le tissu familial se détériore toujours davantage. De même, le déclin du système scolaire renforce les inégalités sociales, avec des conséquences graves pour la formation de l'intelligence, langage déficient, questionnement réduit, logique absente, démonstrations éludées, voire endoctrinement partisan, idéologique et sectaire.

Quant au monde des grands media audiovisuels, quasi totalement aux mains d'une finance qui poursuit son objectif de domination mondiale, il diffuse, curieux paradoxe, un message religieusement...athée, un moralisme...amoral et un dogmatisme... d'une indigence abyssale.

Mais, direz-vous, l'Eglise n'est pas "du monde", c'est exact, mais ses membres vivent au sein de ce monde post moderne, et qui pourrait prétendre qu'il est à l'abri de toute contamination? Bref les pessimistes ne manquent pas de penser que notre civilisation est moribonde, comme l'Empire Romain en son temps, et qu'elle n' a plus de possibilité de survie.

Eh bien, ce n'est pas si sûr! Certes le pays est malade, politiquement ingouvernable, et il n'y a pas de personnalité providentielle à l'horizon, mais je constate avec satisfaction que cette situation inquiétante suscite une réaction de " santé " chez un nombre croissant de nos compatriotes! En outre, le milieu social d'origine de ces " réactionnaires " est extraordinairement varié, leur appétit de croissance humaine aiguisé, la perception de leurs lacunes lucide, leur désir de Vérité intense! Par la Grâce divine, ils n'ont pas été dévoyés par une catéchèse débile, qu' ils l' aient ignorée ou rejetée!

On peut donc affirmer que, potentiellement, la relève existe mais il faudra former spirituellement, moralement et culturellement , cette population hétéroclite qui n'a pas reçu le bagage dont elle avait besoin. Le miracle (Merci mon Dieu), c'est qu'elle en ait conscience et qu'elle soit avide de recevoir. C'est donc un devoir grave qui incombe à tous ceux qui ont eu la grâce d'échapper au génocide culturel perpétré par les idéologues de l'après deuxième guerre mondiale, de répondre à ce besoin. Il faut remettre en usage la langue française, la chronologie en histoire, la démonstration logique, le questionnement philosophique, transmettre les fondements de l'ordre naturel et ceux de l'anthropologie chrétienne, montrer les liens lumineux qui unissent la Foi catholique et la raison.

C'est la vocation propre à la France de faire connaître cette richesse qui constitue son âme de peuple élu de la nouvelle Alliance. Et Elle va le faire, car Jésus et Marie y pourvoiront, comme ils l'ont fait tout au long de son histoire.

Père Yannik Bonnet

 
Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter