Père Yannik Bonnet

Le Sermon sur la Montagne, selon Saint Matthieu. Chapitre 6, verset 1 à 18. P. Y. Bonnet.

01 « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d'agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n'y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
02 Ainsi, quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
03 Mais toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite,
04 afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
05 Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
06 Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
07 Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.
08 Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l'ayez demandé.
09 Vous donc, priez ainsi :Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié.
10 Que ton règne vienne ;que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11 Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
12 Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient.
13 Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal.
14 Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.
15 Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes.
16 Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
17 Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
18 ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.



Le Sermon sur la Montagne, selon Saint Matthieu. Chapitre 6, verset 1 à 18. P. Y. Bonnet.

 Ce passage est centré sur le " Notre Père " , la seule prière enseignée par le Christ à ses apôtres . Dans les six versets qui précèdent l'introduction au Notre Père proprement dit et dans les trois qui suivent le très court commentaire que Jésus fait Lui-même au sujet du pardon , le Christ insiste sur l'attitude intérieure de celui qui prie . Il s'agit donc des versets 1 à 6 et des versets 16 à 18 , qui font l'objet de notre réflexion initiale . Dès le premier verset le message du Christ est sans ambiguïté : " Ne soyez pas comme ceux , qui prient ou font de bonnes actions pour se faire remarquer , admirer , complimenter ."


Devenir des témoins....inoffensifs, la recette des Pharisiens.

 A l'époque , où Jésus enseigne , le groupe social reconnu comme l'élite judaïque , ce sont les pharisiens . Deux siècles plus tôt , leurs ancêtres ont été les résistants héroïques , les " martyrs d' Israël " , qui se sont opposés à la paganisation de leur petit pays , seul adorateur du vrai Dieu . Ils ont été vaincus , mais leurs descendants ont prétendu être restés fidèles à la Foi des Ancêtres , aux préceptes donnés par Moïse , à la Loi juive . Or le nouvel occupant romain ne les persécute plus , à la seule condition qu'ils soient politiquement inoffensifs .

Que les pharisiens se disent " les saints d'Israël " et les méprisent secrètement , cela ne gêne nullement les Romains . En fait la religion juive, affadie, des pharisiens est devenue une façade , leurs rites et leur morale sont formels , ils sont matérialistes , cupides , hypocrites et ....donneurs de leçons aux couches sociales modestes . C'est ce comportement que Jésus déteste et dont Il veut préserver ces disciples . Dans ce passage , le Christ ne mentionne pas les pharisiens mais les apôtres verront plus tard que leur Maître les interpelle régulièrement et sévèrement sur le même thème . 


Discrétion, ou refus de s'exposer?

La sanction de cette attitude est sans appel : " Vous n'avez aucune récompense à attendre du Père des Cieux " , si vous agissez pour vous donner en spectacle , qu'il s'agisse de la prière , du jeûne ou de l'aumône . Quand vous oeuvrez en actes ou en prière secrètement , c'est que votre coeur est imprégné de l'Amour divin et le Père connait votre coeur mieux que vous . Attention simplement à ne pas confondre cette discrétion avec le refus de s'exposer : le chrétien doit témoigner de sa Foi publiquement , surtout si ce témoignage est risqué .

C'est justement ce qu'avaient fait les martyrs d'Israël et que les apôtres ont fait après le retour au Père de leur Maître , imités tout au long de l'histoire de l'Eglise et particulièrement au vingtième siècle , comme Jean-Paul II l'avait souligné en son temps . Notre époque a besoin de témoins mais pas de témoins en paroles . Comme l'a écrit l'apôtre Saint Jacques , la Foi authentique se montre par les actes , décidés et exécutés dans un esprit de service de notre Eglise .

      


Le Notre Père, l'essentiel !

Abordons maintenant le passage des versets 7 à 15 , dont le coeur est le " Notre Père "  lui-même , contenu dans les versets 9 à 13 .

Avant de le confier aux douze , Jésus veut d'emblée leur affirmer d'abord que les longs discours et le rabâchage sont totalement inutiles , puisque Dieu sait ce dont nous avons " réellement " besoin , ce qui n'est pas forcément notre cas ! Là encore pas de confusion entre rabâchage et persévérance . L' insistance dans la prière de demande est en fait le signe que nous n'avons d'Espérance qu'en Dieu et Saint Luc dira ( ch.11 v.13 ) que l'Esprit Saint , si nécessaire , nous fera comprendre que Dieu ne nous accorde pas toujours ce que nous demandons mais ce qui est bon pour nous ! Prier dans cet esprit de confiance totale en la Bonté divine est donc toujours bénéfique .

Mais le " Notre Père " nous est donné par le Christ , pour que nous revenions sans cesse à l'essentiel . L' histoire nous dit que Saint Thomas d'Aquin , le "Docteur Commun " , le théologien plus cité dans le Concile de Vatican II , dans les derniers mois de sa vie ne prêchait pratiquement plus que sur le "Notre Père " . Dans la quatrième partie du Catéchisme de l'Eglise Catholique , consacrée à la prière chrétienne , l'explication de cette " Oraison Dominicale " représente le tiers du contenu de cette partie .

Or il n'y a que sept demandes adressées au Père . Les trois premières pour Lui dire que nous désirons qu'en nous son Nom soit toujours vénéré , son Amour toujours en croissance et sa Volonté toujours accomplie , comme si nous étions déjà au Ciel , en union avec Lui . Les quatre suivantes pour Lui dire que nous comptons sur sa Providence pour ne jamais manquer de nourriture spirituelle , l'Eucharistie , et de nourriture corporelle . Ensuite pour Lui demander le pardon de nos fautes , à la condition que nous en fassions autant pour ceux qui nous ont lésés ou blessés . Cette condition est tellement importante que le Christ va préciser à la fin de la prière que le Père ne nous pardonnera pas si nous ne pardonnons pas : un avertissement capital à ne jamais négliger , il y va de notre vie éternelle . Restent les deux dernières demandes , celle d'avoir son secours pour ne pas céder aux tentations et celle d'être délivré du " Mauvais " , que le Pape François a désigné par son nom , le diable . Toute l' Espérance chrétienne est contenue dans ces sept demandes , ce qui ne nous empêche pas de formuler , avec le même esprit d'abandon à la Volonté du Père , lent à la colère et plein de tendresse , nos petites demandes circonstancielles .

Père Y. Bonnet
Admin




Liberté, Autorité et Obéissance. | Commentaires d'Evangile. | Guide Pour la Sainteté ( GPS ) | Foi, Magistère et Catéchisme de l'Eglise Catholique



Inscription à la newsletter