Père Yannik Bonnet

L'art d'éduquer selon les saints et l'Eglise : " Eduquer les jeunes à affronter la réalité" ( Benoît XVI)



Un message de Benoît XVI donne les clés principales de l'éducation.

Benoît XVI aux JMJ de Cologne
Benoît XVI aux JMJ de Cologne
L'éducation chrétienne repose sur l'espérance et sur la manière de faire de Dieu Lui-même, si on lit l'histoire du Peuple de Dieu dans la Bible. C'est la première et réconfortante clé donnée par le pape dans son message sur l'éducation  à l'occasion de la journée mondiale de la Paix du 1er janvier 2012 : 
 
" Le psalmiste dit que l’homme de foi attend le Seigneur « plus que les veilleurs l’aurore » (,ps 130 v. 6), il l’attend avec une ferme espérance, parce qu’il sait qu’elle apportera lumière, miséricorde, salut. Cette attente naît de l’expérience du peuple élu, qui reconnaît que Dieu l’éduque à regarder le monde tel qu’il est en vérité et à ne pas se laisser abattre par les tribulations." ( Benoît XVI) 
 
Le réalisme de l'éducation divine passe par l'apprentissage suivant : " Regarder le monde tel qu'il est en vérité et ne pas se laisser abattre par les tribulations". Voilà donc un premier modèle pour les parents et éducateurs chrétiens, un appel à maintenir l'équilibre entre espérance et réalisme. 
 
Il sera profitable aux jeunes de ne pas être dans une vision " gentillette" du monde, mais dans une confrontation au réel pleine d'espérance chrétienne. Ne fabriquons pas de jeunes chrétiens coupés du monde et vivant dans un cocon, mais de jeunes chrétiens lucides et fermes dans l'espérance, surtout pour nos jeunes en contact avec d'autres jeunes désespérés : les tribulations sont les mêmes pour tous, parfois ce constat se fait à l'occasion d'un drame vécu par un autre jeune incroyant...d'où l'importance de regarder le monde tel qu'il est en vérité et de préparer les jeunes chrétiens aux tribulations et épreuves de la vie qui les rejoindront eux-aussi tôt ou tard. Les jeunes doivent savoir qu'ils ne sont pas seuls dans leurs épreuves, que Dieu est là, auprès d'eux et de leurs proches. C'est le rôle indispensable des éducateurs chrétiens de leur apprendre cela et de le leur montrer par leur présence aimante. 
 

Les jeunes chrétiens sont eux-mêmes source d'espérance pour les autres jeunes.

L'art d'éduquer selon les saints et l'Eglise : " Eduquer les jeunes à affronter la réalité" ( Benoît XVI)
Quand les parents chrétiens éduquent leurs enfants selon cette première clé de l'espérance chrétienne, le rayonnement des jeunes chrétiens est déjà, sans attendre l'âge adulte, une évangélisation puissante. C'est sur ce principe que repose les Journées Mondiales de la Jeunesse, témoignage profond de l'espérance chrétienne des jeunes dans le monde d'aujourd'hui. Au-delà de l'effet ou de la dynamique de groupe, les JMJ se démarquent, disons d'un match de foot ou d'un concert géant, par le rayonnement de le joie dans le Christ. Les éducateurs qui encadrent les groupes de jeunes des JMJ savent les témoignages de foi et d'espérance, et surtout d'évangélisation " sur le terrain" des jeunes par les jeunes que représentent ces manifestations géantes de la foi des jeunes dansle monde d'aujourd'hui. Benoît XVI souligne que l'éducation des jeunes permet " d'offrir une nouvelle espérance au monde " : 

" Je voudrais donc présenter le Message pour la XLVe Journée Mondiale de la Paix dans une perspective éducative: « Éduquer les jeunes à la justice et à la paix », convaincu qu’ils peuvent par leur enthousiasme et leur ardeur en vue d’un idéal, offrir une nouvelle espérance au monde." 
 

Voilà pourquoi le travail des parents et des éducateurs en amont est source d'évangélisation de cette nouvelle évangélisation, toujours nouvelle par l'enthousiasme des jeunes, mais possible grâce à l'éducation chrétienne. N'oublions pas de prier pour les acteurs de l'éducation chrétienne et leur rôle évangélisateur fondamental. C'est aussi à leur action que de si beaux fruits d'espérance sont possibles!
 

Donner aux jeunes une formation qui les prépare de manière plus profonde à affronter la réalité, la difficulté de former une famille et de trouver un emploi stable, la capacité effective de participer au monde de la politique, de la culture et de l’économie pour construire une société ayant un visage plus humain et solidaire.

Dans la suite de son message, le pape insiste à nouveau sur la nécessité d'une formation qui prépare à affronter la réalité, rôle fondamental des parents et des éducateurs. Ainsi, sur ce site AES, les rubriques sur la Doctrine sociale de l'Eglise, l'engagement dans le monde, l'éducation chrétienne, donnent des éléments de cette formation. 
 
"Mon Message s’adresse également aux parents, aux familles, à toutes les composantes éducatives, formatives, comme aussi aux responsables dans les différents milieux de la vie religieuse, sociale, politique, économique, culturelle et de la communication. Être attentifs au monde des jeunes, savoir l'accueillir et le valoriser, n’est pas seulement une opportunité, mais un devoir fondamental de toute la société, pour la construction d’un avenir de justice et de paix.
 
Il s’agit de communiquer aux jeunes une appréciation de la valeur positive de la vie, en suscitant en eux le désir de la dédier au service du Bien. C’est là une tâche qui nous engage tous personnellement.
 
Les préoccupations exprimées par de nombreux jeunes ces derniers temps, dans différentes régions du monde, manifestent le désir de pouvoir regarder l’avenir avec une espérance fondée. Actuellement, les aspects qu’ils vivent avec appréhension sont nombreux : le désir de recevoir une formation qui les prépare de manière plus profonde à affronter la réalité, la difficulté de former une famille et de trouver un emploi stable, la capacité effective de participer au monde de la politique, de la culture et de l’économie pour construire une société ayant un visage plus humain et solidaire.
 
Il est important que ces ferments, et l’élan vers un idéal qu’ils contiennent, trouvent l’attention qui leur est due de la part de tous les membres de la société. L’Église regarde les jeunes avec espérance ; elle a confiance en eux et elle les encourage à rechercher la vérité, à défendre le bien commun, à avoir des perspectives ouvertes sur le monde et des yeux capables de voir des « choses nouvelles » (Is 42, 9; 48, 6) ! "

L'équipe AES
 
Admin




Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter