Père Yannik Bonnet

J'ai un ami homosexuel, comment puis-je l'aider ? P. Bonnet



J'ai un ami homosexuel, comment puis-je l'aider ? P. Bonnet
Avant de répondre à cette question, il convient de bien s’entendre sur le vocable d’homosexuel. Celui qui est homosexuel ne se contente pas d’avoir une attirance pour les personnes du sexe mâle comme lui, c’est celui qui est « passé à l’acte » charnel et le pratique. Celui qui a la même attirance, sans pour autant passer à l’acte, est dénommé homophile. Ce dernier peut, et j’en ai connu, avoir décidé de renoncer à l’acte homosexuel, s’être marié, avoir des enfants, et continuer de souffrir de cette attirance, qu’il sait être contraire à l’ordre naturel et à la morale chrétienne. Avec l’aide de la prière et de l’eucharistie, il résiste aux tentations qui l’assaillent encore parfois avec force.


            Ceci posé, venons-en à l’attitude à avoir avec un homosexuel catholique. S’il est catholique de conviction et non seulement de milieu social, il sait qu’il pèche chaque fois qu’il passe à l’acte. Il sait également qu’il y a désordre grave s’il est « installé » dans l’homosexualité, soit qu’il ait une liaison permanente, soit qu’il pratique le multi partenariat de façon régulière. En outre, il sait que le caractère public de ses pratiques aggrave le péché en y ajoutant le scandale et qu’enfin la recherche de partenaires enfants et adolescents mineurs pour assouvir ses pulsions augmente la perversité de sa faute. On appelle aujourd’hui pédophilie, ce qui était plus correctement appelé jadis pédérastie compte tenu de l’étymologie, mais on avait fini par confondre pédérastie et homosexualité et l’usage du terme pédéraste a quasiment disparu à cause de cette ambiguïté.

            Quand je dis que l’homosexuel sait tout cela, s’il est catholique, je suis très optimiste. Le premier secours à offrir à un ami catholique qui est homosexuel est donc de clarifier pour lui ces notions, qui devraient être connues de tous les catholiques et transmises par les parents au moment de la pré puberté ou de la puberté commençante, quand les enfants ont un besoin crucial d’être éclairés sur la sexualité, qui n’est pas seulement génitale.

            C’est bien Dieu qui a créé l’homme à son image, homme et femme, c’est Lui qui a voulu que le don de la vie soit confié aux humains eux-mêmes ce qui en fait des pro-créateurs. C’est Lui qui, dès le début, comme Jésus le dira aux pharisiens, a institué le mariage indissoluble dans l’ordre naturel, dans l’état initial d’innocence du premier couple. C’est la rupture originelle, qui a brisé cet ordre naturel et fait entrer le mal dans la société humaine. La sexualité humaine a été gravement perturbée et dévoyée de l’ordre naturel. L’acte homosexuel est, selon le catéchisme de l’église catholique, « intrinsèquement désordonné », contraire à la loi naturelle (n° 2357). Tout cela doit être dit à l’ami homosexuel et le même catéchisme dans la suite (n° 2358) précise comment : avec respect, compassion et délicatesse, sans marque de discrimination injuste à leur égard. Nous sommes tous pécheurs et n’avons aucune qualité à juger les personnes, ce qui n’empêche pas de dire qu’un acte est moralement une dépravation grave.

            Notre ami homosexuel doit savoir qu’il est appelé à la chasteté, comme les hétérosexuels, appelé à réaliser en lui la volonté divine, à prendre sa croix pour imiter Jésus-Christ. Il faut qu’il sache qu’il peut compter sur notre prière, notre amitié désintéressée et qu’il a à sa disposition le sacrement de réconciliation qui lui ouvre, autant de fois qu’il en a besoin, le chemin de l’eucharistie. Il faut lui conseiller d’avoir un père spirituel, ceci d’autant plus que l’homophilie est souvent, pour ne pas dire toujours, liée à une blessure fils-père, qui a pu passer inaperçue à tous… sauf au fils. Il faut aider l’ami homosexuel à ne jamais désespérer ni de Dieu ni de lui-même. Si à l’homme qu’il est, le chemin de la sainteté peut apparaître impossible, à Dieu rien n’est impossible. La dévotion mariale est indispensable car la Reine de pureté est toute puissante pour aller puiser dans le cœur de son Fils les grâces dont le pécheur a besoin. Pour nos amis homosexuels nous devons être des donneurs d’espérance.
 
Père Yannik Bonnet
Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter