Père Yannik Bonnet

Fidèles à l'Islam? Père Y. Bonnet



Huffingston Post, Xavier Delucq 2012 : une image qui évoque la complexité et les conséquences des guerres et déstabilisations politiques au Moyen-orient
Huffingston Post, Xavier Delucq 2012 : une image qui évoque la complexité et les conséquences des guerres et déstabilisations politiques au Moyen-orient

Qui peut être sûr d'être fidèle à l'Islam ? L'instauration du Califat islamique en Irak, avec son cortège de massacres, pose manifestement des questions difficiles à résoudre à beaucoup de musulmans, comme le montrent les communiqués divers publiés dans les journaux, ce qui ne m'étonne pas.

En effet, je me souviens très bien du dialogue que j'avais eu avec une musulmane  quand j'étais à l'émission " un prêtre vous répond " de RCF, juste après le vote du traité de Maastricht. Cette femme posait avec finesse et courtoisie des questions ayant trait à l'avenir des relations entre ses coreligionnaires et l'Europe " aux racines chrétiennes ". Nous avions évoqué le problème de la liberté religieuse, celui de la vraie laïcité ( "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu "), celui de l'égalité en dignité de l'homme et de la femme. J'avais forcément été amené à lui dire que les interprétations du Coran lui-même et des hadiths me semblaient à géométrie variable, ce qu'elle n'avait pas nié. Nous n'avions pas abordé la question du terrorisme revendiqué au nom de l'Islam, en raison du temps, car cette personne était intervenue en fin d'émission et l'on me faisait signe de conclure.

 

Dans les circonstances actuelles, le Conseil français du Culte musulman  se devait de condamner les massacres perpétrés en Irak au nom de l'Islam. Il l'a fait mais des questions de fond restent sans réponse : la liberté religieuse dans beaucoup de pays comme l'Arabie saoudite, celle de la signification du mot djihad lui-même, de la vraie laïcité et du statut de la femme. Toute l'histoire de l'Islam, initiée par Mahomet lui-même et poursuivie par ses successeurs, montre l'incompatibilité de la Foi catholique avec l'anthropologie coranique dans leurs conséquences politiques et sociales. Il faut cesser de confondre la charité que nous devons à nos frères musulmans avec un affectif sirupeux, qui nous interdirait de leur dire franchement qu'ils ne sont pas dans la Vérité  révélée par Dieu Lui-même en Jésus Christ.

Je l'ai déjà dit et écrit  mais la pédagogie exige la répétition : " J'aime les musulmans et c'est pour cela que je prie pour leur conversion ". Nous ne devons pas oublier que notre grand Saint Paul, avant sa conversion radicale sur le chemin de Damas ( tiens , tiens ), ne pensait qu'arrestations et lapidations des premiers chrétiens  au nom de sa Foi judaïque. Je suis convaincu qu'il y a de chauds partisans du Califat islamique mondial  qui ont une Foi vibrante pour le Dieu Unique et qui, comme Saul, pensent que c'est faire sa Volonté que de supprimer les infidèles. Je n'excuse pas leurs actions mais je prie pour que le Père mette fin à leur aveuglement en leur révélant la nature divine de son Fils Jésus-Christ.

Cette résolution de prière relève de l'obéissance à la Parole du Christ : " Priez pour vos ennemis ", elle n'est nullement incompatible avec le devoir que les pays de racines chrétiennes ont de défendre la vie de ceux auxquels on impose un choix, à tous titres inacceptable : la conversion , la mort ou l 'abandon de leur patrie. Il faut également prier pour tous les ecclésiastiques de notre pays, qui ont trompé leurs ouailles sur la nature de l'Islam et qui ont catégoriquement refusé d'évangéliser les musulmans, privant ainsi tous ceux qui, secrètement, désiraient vivre une relation intime d'Amour avec leur Créateur, de ce Bonheur ineffable qu'elle confère aux disciples du Christ .

Père Y. Bonnet

Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter