Père Yannik Bonnet

Etat de la France : pourquoi faut-il entreprendre ou poursuivre un chemin de conversion ? P. Y. Bonnet



Catholiques français : être à la hauteur de la situation

Etat de la France : pourquoi faut-il entreprendre ou poursuivre un chemin de conversion ? P. Y. Bonnet

 

 

          La réponse est une évidence : si la situation de la France est celle que nous connaissons , c'est que , d'une manière ou une autre , nous catholiques français nous n'avons pas été à la hauteur de la situation . La désaffection d'une grande partie des pratiquants , au fil des générations , depuis le début des années soixante ne s'est pas faite sans de multiples défaillances . La parabole de la paille et de la poutre est une leçon que le Christ nous a enseignée , pour que nous cessions d'analyser celles des autres pour nous concentrer sur les nôtres . Plutôt que de nous indigner de la brutalité de " Manuel Gaz " , d'ironiser sur la médiocrité de " Flamby " , de nous lamenter sur les injustices de notre Justice et d'appréhender les conséquences de l'idéologie peillonesque , il convient nous préparer à tenir dans une situation qui ne peut qu'empirer dans les mois à venir .

Je le dis d'autant plus qu'il me revient de tous côtés que le petit témoignage de mon entrevue de presqu'une heure avec Marthe Robin a redonné " le moral " à certains de mes compatriotes . Or l'Espérance chrétienne n'est pas de cet ordre , ce n'est ni un tranquillisant ni un euphorisant . C'est une force spirituelle , émanant de notre Dieu , qui nous évite la torpeur de l'âme et nous invite à nous secouer , à entamer ou à continuer une conversion , dont nous avons toujours besoin . Certes le Ciel ne nous laissera pas aux mains du Grand Orient , mais la France mérite une rude purification et elle va la subir en tous domaines . Comme toute l'histoire du peuple hébreu le montre , si nous nous repentons de nos manques , le Seigneur adoucira la purge et accélèrera la guérison , mais cela passe par un changement profond de nos comportements . Depuis la Pentecôte , qui a suivi le retour de Jésus à la droite du Père , l'Eglise n'a pas cessé de nous rappeler les " conseils évangéliques " , pauvreté , chasteté et obéissance . En cette période préparatoire à une nouvelle année scolaire , il n'est pas superflu de nous interroger en conscience et d'en tirer de solides résolutions de changement .

        


Si nous ne sommes pas dans la détresse nous-mêmes, secourir ceux qui le sont.

Etat de la France : pourquoi faut-il entreprendre ou poursuivre un chemin de conversion ? P. Y. Bonnet

  La pauvreté en esprit nous invite à un solide détachement vis à vis des biens matériels . Cela signifie , entre autres , que si nous ne sommes pas nous-mêmes dans la détresse économique nous nous devons de secourir ceux qui le sont . Il ne suffit pas , même si c'est louable , de répondre positivement à celles des sollicitations nombreuses dont nous sommes la cible et que nous jugeons prioritaires , pour répondre à la Volonté divine . L'entraide directe est aujourd'hui une nécessité et un devoir grave . Je pense particulièrement à des personnes âgées , isolées , disposant de ressources insuffisantes pour leur permettre une vie décente et à des femmes , mères de famille , abandonnées par leur mari ou " compagnon " et vivant dans une grande précarité . Cette entraide directe permet , en même temps , un contact humain tout aussi nécessaire que l'aide matérielle . 


Les richesses ne sont données que pour permettre de faire du bien.

Etat de la France : pourquoi faut-il entreprendre ou poursuivre un chemin de conversion ? P. Y. Bonnet

A notre époque , il est impensable de continuer à s'offrir des vacances ou des loisirs coûteux , alors que la misère touche de plus en plus de nos compatriotes . Comme cela ne peut qu'empirer dans les mois qui viennent , il faut se mobiliser pour un grand élan personnel et communautaire de solidarité , c'est un devoir grave , comme nous le rappelle l'Evangile du, jugement dernier ( au chapitre 25 de St Matthieu ) . Il ne s'agit nullement de discréditer ceux qui , par leur action ou par héritage de ceux qui ont acquis une position économique florissante , possèdent des moyens matériels abondants , mais de rappeler à tous qu'il ne faut pas mettre son coeur dans les richesses . Elles ne sont données que pour permettre de faire du bien et l'expérience montre qu'il y a plus de joie à donner qu'à recevoir . Il ne faut pas se voiler la face , la population catholique a été contaminée par le matérialisme , engendré par les trente glorieuses et amplifié par la société de consommation .


Il ne faut pas se lamenter de ce progrès économique , qui a permis de bonnes choses , mais de l'égoïsme qui a proliféré consécutivement .

Etat de la France : pourquoi faut-il entreprendre ou poursuivre un chemin de conversion ? P. Y. Bonnet

 Il ne faut pas se lamenter de ce progrès économique , qui a permis de bonnes choses , mais de l'égoïsme qui a proliféré consécutivement . L'important est de mettre fin à cet égoïsme et de partager sans attendre . C'est d'ailleurs une condition nécessaire pour être crédible dans l'exercice , qui nous est demandé instamment par nos Papes successifs , d'évangéliser . Nous poursuivrons cette réflexion en abordant les deux autres " conseils " , chasteté et obéissance , dans nos prochaines chroniques .

         Père Yannik Bonnet


Etat de la France : pourquoi faut-il entreprendre ou poursuivre un chemin de conversion ? P. Y. Bonnet
Admin



Conversion de la France



Inscription à la newsletter