Père Yannik Bonnet

Est-il important de rappeler l'importance de la vertu de prudence? Père Bonnet



Est-il important de rappeler l'importance de la vertu de prudence ?
La prudence, écrit Saint Thomas, reprenant des propos d'Aristote, se présente comme " la droite règle de l'action ". C'est une des quatre vertus cardinales, celle qui aide à préciser quel est le "vrai bien" à chercher et accomplir dans un cas déterminé. Dans un monde médiatique comme le nôtre, la tentation de s'exprimer, ce qui peut flatter la vanité, est importante. Si l'on est connu et reconnu pour avoir une réelle compétence dans un domaine déterminé, le risque réside dans le fait de se voir poser une question appartenant à un autre domaine exigeant une connaissance nettement supérieure à celle de "l'honnête homme " ou "honnête femme " du 21ième siècle.

Comme l'on trouve des réponses à toutes sortes de questions dans les nombreuses publications disponibles, il y a un réel danger à adopter un point de vue présenté comme indiscutable par les media, alors qu' on ne dispose pas d'arguments ni la compétence pour s'y opposer. Dès lors la vertu de prudence commande de répondre paisiblement que l'on n'est pas en mesure de répondre de façon pertinente à ladite question. Cette prudence est d'autant plus importante que, dans notre pays, il est des questions affectées de réponses" tabou " : remettre en cause ces réponses relève du sacrilège, ce qui vaut au profanateur d'être disqualifié dans sa personne, faute d'être questionné sur la pertinence de ses arguments.

Il est un domaine qui illustre mon propos, c'est celui de la théorie de l'Evolution. La thèse initiale de Darwin n'est plus défendable, ce qui a soulagé les chrétiens, mais ces derniers s'imaginent que le débat est clos et que l'Evolution " new look " est plus qu'une hypothèse. Soit-disant, plus personne, dans le monde scientifique, n'en contesterait la véracité. C'est totalement inexact, même si c'est ce qui est affirmé dans tous les manuels de STV, répété par les media et gobé par nos bons chrétiens. Le débat agite toujours le monde scientifique, mais il faut sortir de la mouvance franco française pour s'en rendre compte.

Récemment un ami m'a communiqué un article d'un anglais  qui utilise les arguments du "chimiste " oeuvrant au niveau de la recherche internationale, ce qui fut mon cas il y a de nombreuse années, pour affirmer que le passage d'une espèce à une autre est impensable.

Qu' il y ait possibilité d'évolution, individuée ou plurielle, à l'intérieur de chaque espèce, c'est évident, mais elle est toujours une régression, comme vous l'éprouverez vous-mêmes, si vous abusez toute votre vie du tabac et de l'alcool !

Jusqu'à ma mort , je soutiendrai que le passage d'une espèce à une autre est impossible et ceci pour des raisons purement scientifiques. Il est important que le grand public sache que, malgré " l'évolution de la théorie de l'Evolution", cette théorie n'est ni prouvée ni prouvable, et que c'est l'opinion de très nombreux scientifiques du monde entier. Certes, pour le savoir, il faut se tenir au courant de leurs publications, ce qui nécessite un certain niveau.

Il est donc déplorable qu'une publication catholique puisse répondre à la question d'un adolescent que l'Evolution " pour les scientifiques, existe bel et bien ", que" les études scientifiques le prouvent ". Je suis d'autant plus atterré que, deux lecteurs ayant émis des réserves, l'auteur du propos persiste et signe!
"Errare humanum est, sed perseverare diabolicum".

Père Y. Bonnet

Pour approfondir, un livre excellent et très abordable :
 Dominique Tassot : "L'évolution, une difficulté pour la science , un danger pour la Foi " (Ed;Pierre Tequi )
Admin




Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter