Père Yannik Bonnet

Culture : le domaine de l'Espérance. Père Y. Bonnet



Humanisme matérialiste ou culture englobant toutes les dimensions de la personne?

 Comme je l'ai écrit dans une précédente chronique, les Pères conciliaires avaient identifié en 1965 la culture comme la deuxième urgence à prendre en compte pour faire face aux défis de l'époque ( Gaudium et Spes ). Parmi les points sensibles à prendre en compte, ils soulignaient la nécessité d'harmoniser la culture technico-scientifique en plein développement avec la culture classique, le danger de l'émiettement des disciplines de spécialistes " pointus ", celui d'une perte de " sagesse contemplative ", le risque de l'extension d'un humanisme matérialiste hostile à la religion. Leur espérance restait dans l'essor d'une culture, englobant intégralement toutes les dimensions de la personne humaine, travail auquel se consacreraient particulièrement les chrétiens "fraternellement unis au sein de l'unique famille humaine" ( 56 § 7).

 

L'école d'Athène oeuvre de Raphaël réalisée en 1510 pour le Vatican.Raphaël a rassemblé les personnages les plus importants de la pensée antique. Il les a situés à l'intérieur d'un temple idéal, inspiré du projet de Bramante pour la réalisation de la basilique de Saint-Pierre à Rome. Il utilse les portraits des artistes de son temps (et de lui-même) pour les représenter faisant ainsi de la Rome moderne l'équivalent de la Grèce antique. Il y a 58 personnages sur ce tableau.
L'école d'Athène oeuvre de Raphaël réalisée en 1510 pour le Vatican.Raphaël a rassemblé les personnages les plus importants de la pensée antique. Il les a situés à l'intérieur d'un temple idéal, inspiré du projet de Bramante pour la réalisation de la basilique de Saint-Pierre à Rome. Il utilse les portraits des artistes de son temps (et de lui-même) pour les représenter faisant ainsi de la Rome moderne l'équivalent de la Grèce antique. Il y a 58 personnages sur ce tableau.

L'aspiration des couches sociales modestes à une nourriture solide en langage accessible.

Cette espérance doit être plus que jamais celle des catholiques français, restés fidèles à la pratique religieuse, ce qui est méritoire compte tenu de la débâcle post soixante huitarde. Mais il faut être bien conscient que le chantier de la restructuration culturelle est gigantesque, tant dans les domaines non religieux mais essentiels comme l'anthropologie,l'histoire, le patrimoine gréco-latin, que bien sûr dans celui des bases de l'enseignement du Magistère. Ce qui est rassurant, et je ne suis pas le seul à le constater, je viens d'en avoir plusieurs témoignages récents, c'est l'aspiration grandissante de couches sociales modestes à recevoir une nourriture solide en langage accessible.

 


Le désastre du Concile virtuel et les remèdes.

Ce qui est consternant, c'est l'assurance tranquille, sans aucune connotation prétentieuse, de personnes militant dans des mouvements respectables depuis des années, qui ressassent encore les sottises, apprises à l'école pour ce qui concerne le "profane ", et celles transmises au nom du " concile virtuel " pour ce qui concerne le " religieux ". Ajoutons, pour faire bonne mesure, les sédiments déposés par les media, qui contaminent à la longue même ceux dont la consommation des dits media n'a rien d'outrancier. J'admire beaucoup mes jeunes confrères, si peu nombreux pour cet apostolat, où il leur faut se dévouer à la fois pour ceux qui rassurent et ceux qui consternent. C'est bien là qu'il est indispensable de conjuguer Vérité et Charité, ce qui pastoralement parlant exige cette tendresse, dont parle si bien le Pape François, mais également une délicate fermeté, dont son prédécesseur, humble géant de la vraie culture, a toujours fait montre.
 

 


Restructuration culturelle de la mouvance catholique : collaboration inter-générationnelle.

Dans la constitution " Sacrosanctum Concilium " relative à la réforme liturgique ( c'est peut-être le domaine où le " Concile virtuel " est devenu réalité imposée aux laïcs en temps record ), l'accent était mis fort pertinemment par les Pères sur l'importance des homélies, notamment pendant les Messes dominicales. Il me semble qu'il y a là une opportunité formidable de formation des pratiquants et ceux-ci pourront alors jouer le rôle d'évangélisation, que tous les papes leur enjoignent de tenir depuis plus d'un siècle. En second lieu , je pense que les retraités cultivés se doivent de collaborer avec la génération des jeunes prêtres, en vue de cette restructuration culturelle de la mouvance catholique. Je me réjouis de voir naître quelques initiatives dans ce sens. Enfin , et ce n'est pas le moindre, il faut beaucoup prier pour vos prêtres et comme il est merveilleux de voir se créer ces groupes de sept laïcs, qui s'assignent chacun un jour de la semaine pour prier pour le prêtre élu par la " marguerite ", puisque c'est le nom consacré de cette belle pratique.

Père  Yannik Bonnet
Admin




Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter