Père Yannik Bonnet

Conférence du père Bonnet sur le Concile Vatican II.



" On ne réunit pas un concile pour des bricoles..;"

De Conciles en Conciles, jusqu'à Vatican II, qui n'est en rien " de rupture", et s’appuie solidement sur les conciles précédents!
De Conciles en Conciles, jusqu'à Vatican II, qui n'est en rien " de rupture", et s’appuie solidement sur les conciles précédents!
Le père Bonnet retrace ( en la résumant!) l'histoire des Conciles, afin de situer Vatican II. L'essentiel à savoir sur les conciles, afin de comprendre le sens de réforme des conciles. Le concile de Trente donnera une " floppée de saints", réformateurs pleins d'initiatives. Vatican II aussi peut être entrevue comme une source de sainteté dans l'Eglise, dans un combat spirituel intense, que la comparaison avec les époques précédentes permet de mieux saisir. Pie IX convoquera Vatican I, après avoir défini courageusement les erreurs qui se profilent. 
De 1907 à 1967, le serment " anti-moderniste" signale que les erreurs peuvent être non pas dans l'Eglise mais dans certains de ses membres...Auparavant, on quittait l'Eglise si on était en désaccord. L'époque moderniste inaugure un nouvel état de fait : on peut rester dans l'Eglise en apparence et diffuser de l'intérieur les erreurs. Cela oblige les prêtres et fidèles à être bien formés, afin de discerner en toutes circonstances ce qui est la doctrine catholique à laquelle on adhère. Ainsi, les non-croyants peuvent entendre avec surprise des catholiques d'appartenance tenir des propos contraires aux papes et aux conciles...Une solution : se former et informer ! 



Le contexte et le but de Vatican II

Le travail préparatoire de Vatican II sera difficile. La première session de Vatican II , extrêmement houleuse, aura certainement aggravé la santé de Jean XXIII....on sait que tous les Conciles sont houleux! " Phase du diable, phase des hommes, et phase de l'Esprit Saint" se déroulent et s'entrecroisent à tous les Conciles...On peut noter que Concilium, une revue qui avait pignon sur rue à Rome, et qui répandait l'idée de la dialectique dans l'Eglise et dans le Concile, était financée par Berlin Est.... désinformation autour du concile de soi-disant rupture, désinformation reprise dans les médias, et qui ne correspond pas à la réalité. C'est ainsi que les textes et les réalisations du Concile n'ont cessé de surprendre totalement les gens qui comparaient l'information faussée des médias avec leur connaissance personnelle et loyale du Concile...
Ainsi, le texte Dei Verbum donne le but du Concile, dans un langage actuel et accessible. 
Les Pères conciliaires disent dès la sixième ligne de ce texte, qu'ils sont en continuité avec la tradition de l'Eglise et les Conciles. Le texte est un appel à lire, à écouter ce que dit l'Eglise sans se laisser égarer par des déformations extérieures ou intérieures, et à se faire librement une opinion.

"Le pape, l'évêque, le curé, le fidèle"

La hiérarchie de l'Eglise est une des plus simples qui soit, elle est présentée dans Lumen Gentium. Ainsi, il n'y a que deux échelons hiérachiques entre le fidèle et le Pape. Les autres " échelons" sont seulement au service ( cardinaux), mais la simplicité de la structure hiérarchique reste ! Ainsi, les textes et la formation issues de Vatican II , grâce au concours de tous, servent à diffuser la sainteté dans l'Eglise. Quel dommage que les catholiques à tous les niveaux, se réfèrent si peu à ces trésors ! Vatican II et ses développements, comme la Doctrine sociale de L'Eglise sont à la portée de tous, à condition de se  former  sérieusement " à la source", en consultant les textes mêmes! 

Le Fleuron : le texte sur la Vierge Marie

Conférence du père Bonnet sur le Concile Vatican II.
Le schéma sur la Vierge Marie, figure de l'Eglise, est inclu dans Lumen Gentium, tandis que Paul VI déclare Marie Mère de l'Eglise." Collaboratrice émminente de la Rédemption", sans faire d'ombre au seul Rédempteur, Marie tient une place privilégiée dans le Concile, ce sera la base du pontificat de Jean-Paul II, mais n'oublions pas que Paul VI, plus discret, fut à l'origine de cette très juste et très aimante vision de Marie. 
En réalité, tout le pontificat de Jean-Paul II, ainsi que celui de Benoît XVI, rétablit une connaissance exacte et non-déformée de la théologie du concile Vatican II. Le père Bonnet dans cette conférence ( durée 1h30) souligne la vérité historique et les propos exactes du Concile et des papes, permettant de mieux comprendre l'action magistérielle de Jean-Paul II et de Benoît XVI en parfaite continuité avec le Concile Vatican II. On apprend par exemple au passage que l'Ost-politique tant décriée a permis à un certain Karol Wojtila de venir au Concile, d'y travailler de façon brillante, de se faire connaître des autres évêques qui purent ensuite l'élire Pape....Voilà comment l'Esprit Saint se révèle plus fin que les hommes!

Une conférence qui permet une " remise à niveau" bien utile ! La partie des questions, à la fin de la conférence regorge de précisions historiques de la part d'un témoin qui ne mâche pas ses mots, tout en recourant aux textes authentiques de l'Eglise et en soulignant l'action de l'Esprit Saint dans un contexte que les nouvelles générations ignorent de plus en plus. On peut la compléter dans son aspect théologique par l'admirable conférence improvisée de Benoît XVI racontant le Concile aux prêtres de Rome, sorte de testament spirituel et condensé théologique du Concile ( Video Adieux aux prêtres de Rome 14 février 2013)

conference_pere_bonnet.wma Conférence Père Bonnet.WMA  (22.26 Mo)



Admin




Liberté, Autorité et Obéissance. | Commentaires d'Evangile. | Guide Pour la Sainteté ( GPS ) | Foi, Magistère et Catéchisme de l'Eglise Catholique



Inscription à la newsletter