Père Yannik Bonnet

Comment pourra se maintenir le renouveau de la France? Père Yannik Bonnet



Mon questionneur admet l'hypothèse que la France, après une purification sévère, se redressera comme cela lui est arrivé maintes fois dans son histoire. Mais il pense qu'elle retombera vite dans ses errements, compte tenu de l'environnement mondial, ce qui l'a amené à me poser la question : est-il possible d'envisager une certaine pérennisation du probable renouveau?

Ce sont, paradoxalement, les propos de l'ancien ministre de l'Education Nationale, M.Peillon, qui m'ont soufflé la réponse! En effet, on se rappelle qu'évoquant les "grands ancêtres" de la Révolution, le ministre, en exercice à l'époque, leur faisait rétroactivement un gros reproche, celui de ne pas avoir détruit définitivement l'Eglise Catholique.

Reproche d'ailleurs un peu abusif car lesdits ancêtres avaient bel et bien commencé le travail mais s'étaient entre-tués avant de l'avoir achevé! Quant aux successeurs idéologiques actuels des susdits révolutionnaires, ils s'efforcent encore aujourd'hui, par tous les moyens, de confiner la religion catholique dans le secteur privé. Ils se hâtent de faire voter des lois ou promulguer des décrets dont le non respect relèverait du délit d'opinion. Quand je fais cette allusion à M.Peillon, je procède par analogie et je me dis que le régime politique qui sera issu du renouveau programmé par Dieu pour sa France bien aimée devra rompre totalement avec l'héritage révolutionnaire et donc ne pas donner la moindre place à l'idéologie des "Lumières".

Car c'est bien cette mouvance athée qui s'est épanouie au 18° siècle et a préparé la Révolution. Elle a proliféré ensuite, s'est divisée en divers rameaux jusqu'à nos jours pour aboutir à l'horrible culture de mort qui caractérise notre époque. Je ne peux que me réjouir de constater que ceux qui nous gouvernent continuent à se gargariser des "valeurs de la république ", car le nombre des Français qu'ils dégoûtent de ladite république est en rapide croissance, si j'en crois quelques sondages.

Pour en revenir au renouveau de notre patrie, il est évident qu'il ne pourra pas advenir sans l'avènement d'un régime politique fidèle à la vocation singulière de la France révélée lors du baptême de Clovis à l'Evêque Saint Rémi, ce qu'il a clairement exprimé dans son testament. Personnellement je n'ai aucun doute, le renouveau de notre patrie passera par la restauration de la Monarchie Catholique, et celle-ci gouvernera en plein accord avec la Doctrine Sociale de l'Eglise. C'est le principe du Bien Commun qui implique que la vie sociale et politique du pays doit être préservée de toute contamination idéologique athée. Jésus veut régner sur toute la société humaine, ce dont témoigne la liturgie avec la fête du Christ Roi. Il ne peut y avoir de coexistence de la Civilisation de l'Amour avec l'idéologie des Lumières.

Bien évidemment, il ne saurait être fait aucune atteinte à la liberté de conscience de chaque personne: elle a un caractère sacré et Dieu Lui-même respecte totalement l'usage que nous faisons de notre libre arbitre. Mais on agit bien politiquement pour préserver l'environnement biologique et sauvegarder la vie physique des êtres vivants. Cela devrait contribuer à faire comprendre à nos contemporains qu'il faut également agir socialement et politiquement pour sauvegarder la vie spirituelle et morale des personnes. Dieu le veuille!

Père Yannik Bonnet
Admin



Conversion de la France



Inscription à la newsletter