Père Yannik Bonnet

Comment lutter efficacement contre les idéologies?



Comment lutter efficacement contre les idéologies ?

Le Christ nous a prévenus dans la parabole du bon grain et de l'ivraie : le combat entre le Bien et le Mal durera jusqu'à la fin du monde et son intensité ne cessera d'augmenter. Le camp du Mal étant celui de Satan, son arme de choix est le mensonge  qui fait habilement disparaître le monde réel au profit de systèmes d'idées, séduisantes tant qu'on ne les met pas en oeuvre !

On nomme justement idéologies ces systèmes car ils ne tiennent que par le discours ( logos ) et seulement pour un temps. En effet, s'ils se heurtent à un maître de la pensée réaliste, un poseur de bonnes questions, tel Socrate face aux sophistes de son époque, ils volent rapidement en éclat.

Il n'est pas surprenant que le saint Pape Jean XXIII ait vivement recommandé dans sa constitution apostolique " Veterum Sapientia "  d'enseigner " ces monuments de sagesse " de " la littérature des Grecs et des Romains ...qui sont comme le manteau d'or de sa sagesse ". Il me parait évident que le succès des idéologies actuelles, et je mets dans le lot l'Islam, idéologie au langage religieux, est principalement dû à l'affaiblissement de la culture dite classique. Cette culture ne nourrissait pas seulement ceux qui étaient capables de suivre les études supérieures littéraires mais également les scientifiques, et nombre de personnes formées jusqu'au niveau du certificat d'études par des instituteurs et des prêtres cultivés. Vu mon âge avancé, j'ai connu cette époque et c'était réjouissant de convaincre sans difficulté les ouvriers de l'industrie d'alors de rejeter les messages véhiculés par les tracts communistes. C'était d'autant plus facile que nous étions loin des intellectuels catholiques des grandes villes, déjà contaminés par le marxisme, et que les prêtres locaux n'avaient pas encore été " recyclés " par les susdits intellectuels !

Le " miracle " français, c'est que la culture classique ne soit pas morte et que la génération des moins de cinquante ans, jusqu'à ceux de la vingtaine d'années, continue à penser et à écrire, produisant des ouvrages de qualité et faisant preuve d'un esprit critique et d'un discernement admirables.
Aux événements douloureux, dont on peut pressentir l'imminence, le monde des bobos parisiens, de la gauche caviar et des " Charlie ", sera incapable d'apporter la moindre réponse et c'est tant mieux car le renouveau culturel bénéficiera d'un effondrement simultané du matérialisme ordinaire et de toutes les idéologies soixantehuitardes.

Le terrain sera prêt pour un renouveau politique , économique et social, dont les bases ne sont malheureusement pas connues de la majorité des catholiques et pourtant...la doctrine sociale de l'Eglise existe depuis 1891 et n'a pas cessé de s'enrichir au fil des années. Il sera indispensable de rénover profondément le système scolaire,qu'il faut libérer d'une emprise étatique contraire au principe de subsidiarité, dont le coût doit être financé par l'impôt au moyen du " chèque scolaire " remis aux parents pour payer l'école de leur choix et dont les objectifs de formation doivent être fixés par des sages de la société civile. L'intelligence concrète est injustement méprisée par les technocrates de l'Education Nationale, peut-être parce qu'elle ne favorise pas la mentalité idéologique alors qu'elle s'accorde très bien avec la culture, comme j'ai pu le constater dans mes nombreux contacts avec le compagnonnage. Bref il y aura beaucoup à faire et nos jeunes générations vont avoir une mission exaltante.

Père Yannik Bonnet

Admin



Transmettre un bagage solide. | Nos actions. | Les Fondamentaux de l'éducation. | Les Fondamentaux de la Doctrine Sociale. | Les Fondamentaux de la Foi. | Solidaires dans l'éducation de tout l'homme. | Solidarité Espace Donateurs | Anthropologie | Boutique AESmag | Observatoire



Inscription à la newsletter