Père Yannik Bonnet

Chroniques sur Saint Joseph, par le père Y. Bonnet. Chronique 1.



Immédiatement après la désobéissance originelle de nos premiers parents, Adam et Eve, commence le plan de salut prévu par Dieu. En même temps que le Seigneur fait connaître aux deux fautifs quelles seront les nouvelles conditions de leur vie terrestre, Il annonce à Eve que dans sa descendance naîtra Celle qui écrasera la tête du démon. Il ne dévoile rien d'autre mais cette seule annonce nous montre que Dieu veut faire participer les humains à la réalisation de ce plan salvifique ( adjectif cher à St Jean-Paul II ). 

Comme le dira St Paul dans l'épître aux Romains, il y a eu, il y a et il y aura des personnes prédestinées à un rôle particulier dans le déroulement de l'action divine, elles seront appelées en temps utile et, gardant l'usage de leur libre arbitre, se prononceront pour une réponse positive ou négative. 

Si la personne accepte le plan de Dieu la concernant, la Grâce divine fera tout pour l'accomplissement de sa mission avant de la combler pour l'éternité. Celle  dont parle mystérieusement le chapitre 3 de la Genèse, la Vierge Marie, était prédestinée à un rôle éminent dans l'action rédemptrice du Christ mais il a fallu qu'en toute liberté Elle donne son accord : " Que tout se passe selon ta parole " dit elle à l'ange Gabriel. 
Revenons à Jean-Paul II, en choisissant pour thème de sa première Encyclique " Redemptor hominis " celui de la rédemption, il signifie le sens qu'il veut donner à tout son pontificat. Il publiera huit ans plus tard Redemptoris Mater pour souligner le rôle capital de Marie, avant de nous donner un très bel enseignement sur celui de Joseph, Redemptoris Custos. Rappelons que St Jean XIII, en 196 , avait fait donner à Saint Joseph  dans le Canon romain de la Messe la place immédiatement après celle de Marie et donc avant celle des apôtres Pierre et Paul, pour lui faire l'honneur mérité d'avoir accepté cette mission éminente  bien que discrète  de " gardien du rédempteur . Oui , lui aussi a été prédestiné et quand il a été appelé, il a dû se prononcer dans un contexte difficile, comme nous le verrons dans une prochaine chronique . 
L'exemple donné par Joseph , proche de nous parce qu'il n'est pas " comblé de grâces " comme l'est Marie, nous fait comprendre qu'en fait chacun de nous est prédestiné à jouer un rôle dans l'histoire du salut, un rôle peut-être minuscule mais comme tel, voulu par Dieu. Un rôle, qui concerne à la fois son salut personnel mais aussi celui de ses frères humains. 

En arrivant à la fin de notre vie devant notre Rédempteur, nous verrons clairement que nous avons été appelés et rappelés bien des fois à dire notre modeste " Fiat "  pour acquiescer en toute liberté au plan de Dieu sur nous. La prédestination n'est pas une prédétermination au bonheur ou au malheur éternel. Comme Dieu est Amour par tout son Etre, sa Volonté est de nous permettre de vivre éternellement avec Lui. Pour sauver la majorité des humain , le Seigneur l'a révélé à la Soeur Josepha Menendez dans "Un appel à l'Amour ", Il est d'une extrême indulgence . En revanche, Il prédestine certains à une mission exceptionnelle et c'est le cas de saint Joseph qui, sans le savoir, a été " préparé " avant d'être appelé et de donner son accord. Avec le secours de la Grâce divine, il a montré dans toute sa vie l' exemplaire sainteté dont nous essaierons de découvrir les facettes , pour en nourrir notre vie. 

Père Yannik Bonnet

Chroniques sur Saint Joseph, par le père Y. Bonnet. Chronique 1.
Admin




Liberté, Autorité et Obéissance. | Commentaires d'Evangile. | Guide Pour la Sainteté ( GPS ) | Foi, Magistère et Catéchisme de l'Eglise Catholique



Inscription à la newsletter