Père Yannik Bonnet

Autorité et obéissance ( 5) : Qu'est-ce que l'autorité ?

La première partie de ce parcours proposé par le père Bonnet donnait les fondements bibliques des notions d'autorité et obéissance. Il nous faut maintenant aborder la définition de l'autorité, ainsi que les modalités de l'exercice d'une autorité saine.



L’autorité vient de Dieu,

Autorité et obéissance ( 5) : Qu'est-ce que l'autorité ?
L’Autorité, c’est Dieu qui la possède en plénitude. L’autorité vient de Dieu, Dieu est tout-puissant, il a toute autorité, il possède tous les moyens pour exercer et transmettre cette autorité.
Le mot « Autorité » vient du latin auctor = auteur.
AUCTOR, ORIS, m
1 siècle avant J.C.CICERO (Cicéron)
auteur n. m : celui qui est la cause de, qui fait voir: auteur
conseiller n. m : celui qui donne des conseils voir: conseiller
fondateur n. m : (auteur), personne qui a fondé quelque chose voir: fondateur
garant n. m : (répondant), personne qui cautionne voir: garant
homme qui fait autorité voir: autorité
initiateur n. m : (créateur, fondateur), celui qui initie voir: initiateur
instigateur n. m : (conseiller, promoteur), celui qui pousse à faire quelque chose voir: instigateur
meneur n. m : celui qui dirige les autres voir: meneur
modèle n. m : (homme qui sert d'exemple), ce qui sert d'exemple voir: modèle
promoteur n. m : instigateur voir: promoteur
1 siècle avant J.C.TITUS LIVIUS (Tite Live)
auteur n. m : personne qui a fait un ouvrage voir: auteur


Dieu est l’Auteur de tout ce qui est. L’autorité c’est pour donner une valeur ajoutée, et qui peut donner une valeur ajoutée sinon Dieu ? Celui qui donne les moyens d’exercer par délégation une autorité, c’est Dieu, car c’est lui qui a tous les moyens, toute l’autorité, il est tout-puissant, il peut tout faire : « Sans moi vous ne pouvez rien », « à Dieu rien n’est impossible ». Dieu va donner aux hommes, puisque nous sommes à son image, par délégation, possibilité d’avoir une autorité, et d’apporter une valeur ajoutée. 
 

Il existe deux formes d'autorité : l'autorité personnelle et l'autorité de gouvernement;

Autorité et obéissance ( 5) : Qu'est-ce que l'autorité ?
 
1ère forme d'autorité : (1) l’autorité personnelle de quelqu’un qui a les moyens (don, talent, capacité, charisme) d’augmenter les autres, autrement dit des pouvoirs, parce que les moyens de l'autorité, ce sont des pouvoirs pour augmenter les autres, dans le sens du bien commun. Attention à la tentation d’utiliser ses pouvoirs pour soi, pour prendre le pouvoir et dominer les autres! C’est la tentation de l’orgueil. 
 
La définition de L’Autorité nous avertit d'une corruption possible de l'autorité personnelle : l'autorité est moyen, capacité, pouvoir pour faire grandir, faire croitre, augmenter les autres. Avec l’autorité, on dispose de pouvoirs qui sont des moyens pour servir les autres. Dieu délègue son autorité, ou au moins une partie de son autorité, aux hommes, en vue de servir. L'autorité personnelle est soumise à la tentation de se croire la source de l'autorité, qu'elle pense trouver dans ses talents. La forme de corruption qui guette alors la personne dotée d'une belle autorité personnelle au départ par Dieu est de se prendre pour Dieu, croire que je suis origine et source de mes dons, de mon autorité personnelle, prendre et utiliser le pouvoir pour soi, pour se servir et non pour servir. lorsque l'autorité personnelle devient, légitimement, autorité de gouvernement, il est très important de vérifier qu'elle ne peut se mettre " à son propre service". Nous verrons plus en détail la spécificité de l'autorité de gouvernement.
 
 
 

Faire autorité : une conséquence positive de l'autorité personnelle, si elle n'est pas corrompue.

Faire autorité : posséder une capacité, un don, une compétence reconnue dans un domaine particulier (pas uniquement spirituelle). Cette personne fait autorité. Cela peut être une autorité morale (le Pape), technique, culturel, scientifique, spirituelle, de gouvernement. L'autorité personnelle trouve son achèvement dans le service du gouvernement, elle devient alors service du bien commun. Cela implique une grande humilité chez celui qui, doté d'une grande autorité personnelle, exerce aussi une autorité de gouvernement.



C’est l’éthique qui fait de quelqu’un un serviteur ou un manipulateur.

Autorité et obéissance ( 5) : Qu'est-ce que l'autorité ?
Celui qui a l’autorité : veut-il m’augmenter ? me faire grandir ? Ou bien veut-il mettre la main sur moi ? Exemples :
- Dieu Père : autorité pour faire grandir ses enfants
- JPII : autorité pour servir
- Hitler : autorité pour dominer et écraser.
JPII et Hitler avaient tous les deux une autorité (avec des moyens, des pouvoirs et une autorité personnelle forte dans les deux cas, pouvoir de communication), mais leurs intentions totalement opposées.

C’est l’éthique qui fait de quelqu’un un serviteur ou un manipulateur. Il y a un discernement moral à faire sur ceux qui ont l’autorité, personnelle ou de gouvernement : mentalité de serviteur ou de prédateur ? Cette personne qui a l’autorité veut-elle me faire grandir ou bien me tromper, me manipuler et veut m’écraser et me dominer ?

Cette autorité est-elle légitime ? Respecte-t-elle les lois qui protègent des usurpations de pouvoirs et des cumuls d'autorité ( C'est le propre des gourous, des sectes, des tyrans, de refuser les lois ou de les détourner pour imposer leur autorité qui devient alors illégitime.)

C’est vrai bien sûr dans le domaine spirituel : un bon père spirituel fait grandir l’autre, Il utilise le don de Conseil, et laisse la liberté.  Il est complètement respectueux du libre arbitre de la personne et ne cherche pas à la manipuler. L’autorité, personnelle ou de gouvernement, est toujours confiée par Dieu en vue de servir, d’augmenter, de faire grandir les autres. 
 

L’exercice authentique de l’autorité est un acte d’amour.

Autorité et obéissance ( 5) : Qu'est-ce que l'autorité ?
Qualités de celui qui exerce l’autorité : celui qui l’exerce doit être transparent (honnête), il ne cache rien,  son autorité est finalisée par le bien commun, le bien des personnes, il a une mentalité de serviteur discret, son seul but : faire grandir, servir.

L’exercice authentique de l’autorité est un acte d’amour. Dieu exerce son autorité sur nous parce qu’il nous aime, pour nous faire grandir, pour nous aider à nous approcher de lui. Le chrétien doit  dire à Dieu : aide-moi à n’utiliser mon autorité que dans le but de servir, de faire grandir les personnes, par amour. 

Nous verrons dans l'article suivant l'autorité de gouvernement et l'importance extrême d'en connaître le fonctionnement pour le bien commun. C'est l'autorité de gouvernement bien appliquée selon les lois protectrices et préventives qui permet d'éviter les dérives sectaires dues à la corruption de trop grandes autorités personnelles. L'autorité personnelle est un don de Dieu qui doit revenir à Dieu par le service du bien commun. Il s'agit de l'application même de la parabole des talents !

Père Y. Bonnet

Autorité et obéissance ( 5) : Qu'est-ce que l'autorité ?
Admin




Liberté, Autorité et Obéissance. | Commentaires d'Evangile. | Guide Pour la Sainteté ( GPS ) | Foi, Magistère et Catéchisme de l'Eglise Catholique



Inscription à la newsletter